lundi 17 août 2015

La Terre bleue de nos souvenirs - Alastair Reynolds


En l'an 2162, l'Humanité a colonisé une bonne partie du système solaire. Cette conquête est en partie due à la famille Akinya, aujourd'hui à la tête d'une multinationale Akinya Space fondée par Eunice Akinya, une pionnière de l'astronautique. Dans ce futur proche, les avancées technologiques sont énormes, implants neuraux, manipulations génétiques, chirurgie (dé)constructive, contrôle de la population par une IA : le Mécanisme, nouvelles sources d'énergie etc...

Ce roman de Hard Science très accessible commence par la disparition d'Eunice Akinya qui a laissé derrière elle des indices, aux sens cachés, accessibles et compréhensibles que par certains membres de la famille Akinya. Geoffrey et Sunday, deux de ses petits enfants, se retrouvent malgré eux pris dans cette enquête qui va les emmener dans tout le système solaire.

Encore un roman fleuve d'Alastair Reynolds, qui prend son temps mais où l'on ne s'ennuie pas. L'univers décrit est cohérent, crédible, les personnages bien campés, diversifiés, le tout dans une histoire où l'on se laisse entraîner avec plaisir. Le véritable Sense of Wonder britannique. 

Un coup de Coeur pour ce premier tome de la Trilogie Poséidon, premier opus qui peut se suffire à lui même pour les moins curieux, pour les autres il va falloir attendre quelques mois pour découvrir la suite...



Les avis de Lorhkan, Lune