jeudi 11 février 2016

Des larmes sous la pluie - Rosa Montero


En ce début de XXIIème siècle, les humains vivent en "harmonie" avec les réplicants (androïde techno-humain créé par l'Homme qui n'a qu'une durée de vie d'une dizaine d'années mais est considéré comme une personne à part entière) et avec quelques races extra-terrestres présentes sur Terre. Bruna Husky est une réplicante qui voit sa voisine, réplicante elle aussi, se suicider sous ses yeux. Ce n'est pas la première, ni la dernière, une vague de folie se répand chez les androïdes qui se suicident et/ou tuent des humains. Bruna va mener l’enquête pour essayer de découvrir qui se cache derrière ces meurtres et pourquoi. Au fur et à mesure de ses découvertes, la paranoïa va s'installer chez la réplicante qui cherche dans le même temps à savoir qui elle est réellement.

Hommage non dissimulé à Blade Runner de Philip K.Dick, ce roman de Rosa Montero est assez captivant. On y suit le questionnement existentiel d'une androïde dans un monde futuriste pas très glorieux : réchauffement climatique, pollution, racisme, extrémisme, terrorisme, corruption, désinformation... tous les maux de notre société y sont transposés efficacement.

Rapidement immergé dans cet univers, on s'attache facilement à cette androïde un peu particulière. La construction sans être originale est très bien exploitée, de courts chapitres reprenant les Archives de la Terre falsifiées permettent à la fois de comprendre le passage de notre époque à ce XXIIème siècle et de mettre en scène la désinformation de masse.

L'intrigue principale reste une enquête policière classique mais efficace, au final assez attendu et au dénouement un peu rapide qui ne révolutionne pas le genre. Néanmoins, Des larmes sous la pluie, est un questionnement sur la vie, la mort, le droit à la différence, l'éthique, la manipulation des foules...

Il ne me manque qu'une exploitation un peu plus riche de certains personnages ou événements pour que ce roman soit un coup de cœur, mais là je chipote... à noter qu'une suite Le poids du cœur est déjà disponible et je ne la manquerai pas. 


Item : 16/ Le premier livre d’une série SFFF que vous n’avez jamais lu
Item : 17/ Un livre dans lequel des robots ont un rôle prépondérant



4 commentaires:

  1. Ouah merci ! je serais passée à côté si tu n'en avais pas parlé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. You're welcome ! ;-)

      Mais dans ce cas je dois remercier Gromovar : http://www.quoideneufsurmapile.com/2013/04/non-ignoravi-me-mortalem-genuisse.html

      Supprimer
  2. je l'avais repéré celui-ci, et tu ne fais que confirmer que je souhaites le lire. Tu me mets l'eau aux neurones malgré ta petite réserve finale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est du bon, du très bon... une belle découverte.

      Supprimer