mercredi 5 avril 2017

Luna - Ian McDonald


Luna de Ian McDonald était le roman que j'attendais le plus en ce début d'année. Et attendre avec beaucoup d'impatience un livre est à double tranchant, souvent c'est la déception qui en ressort... 

Pourquoi j'attendais ce livre ? Pour le sujet, la Lune qui fascine les Hommes depuis la nuit des temps et dont je ne désespère pas de voir un jour son sol à nouveau foulé. En attendant, je me contente de la spéculation, de l'anticipation et/ou de la science fiction. Ensuite pour l'auteur qui semble être un auteur emblématique de la SF anglo-saxonne, et puisque je ne l'ai jamais lu, voilà une bonne occasion de le découvrir.

Les premières retombées de la blogosphère sur ce premier tome (d'une trilogie, encore une !) étaient plutôt bonnes même si je les avais seulement parcourues, je ne voulais pas trop en savoir sur l'univers, sur l'histoire... 

Je vais essayer de pitcher ce livre sans rien dévoiler : dans un avenir proche, l'humanité a enfin colonisé la Lune. Ce ne fut pas simple et la vie y est vraiment délicate. Cinq grandes familles, les pionnières, ont la mainmise sur l’économie lunaire. Ce qui entraîne, vous vous en doutez, de la jalousie, de la méfiance et tout ce qui en découle. C'est par les yeux de la famille Corta et plus exactement par trois générations allant de la Grand-mère fondatrice de la famille au petit-fils que nous allons suivre ce petit monde, les intrigues, les complots et ils sont très nombreux...

Le premier chapitre est assez difficile à appréhender, un minimum de concentration est requis pour se familiariser à l'argot, aux néologismes et aux mots venus d'une multitude de langues terriennes, sans oublier la galerie impressionnante de personnages. Heureusement un glossaire en fin d'ouvrage et une liste exhaustive des principaux acteurs en introduction permettent de s'y retrouver un peu plus facilement !

Une fois ce premier chapitre terminé, on se dit, à juste titre, que ce roman va être dense. L'immersion est totale. Ian McDonald par son écriture très visuelle nous projette sur la Lune, au milieu des Corta, en quelques mots, quelques phrases. L'univers est très bien décrit, réaliste et cohérent. Les personnages bien campés, diversifiés sans jamais être caricaturaux. Pas de héros sur la Lune ! 
Coté intrigue, on est bien servi aussi. Avec une écriture enlevée, nerveuse, sans temps mort, un rythme ne baissant presque jamais, nous sommes happés par l'histoire, par les histoires. 

La narration est parfois décousue, l'auteur passant sans transition d'un point de vue à un autre ou d'un personnage à un autre. Cela est assez déroutant, surprenant mais dans l’ensemble ne cause pas vraiment de soucis même si il m'a fallu à deux ou trois reprises revenir en arrière pour savoir de qui ou de quoi il était question. D'un autre côté l'utilisation des flash-back dans certains chapitres donne de l'épaisseur à l'histoire et permet de souffler un peu, de reprendre ses esprits dans cette folle histoire.

Ian McDonald est un auteur imaginatif, son roman déborde d'idées neuves ou très bien recyclées dans le fonctionnement de l'économie, de l'écologie, de l'utilisation des données... ça fourmille d'idées comme "les familiers" ou "les quatre fondamentaux" que je vous laisse découvrir !

Entre Cyberpunk, Planet-Opera et Hard SF, ce premier opus est tout simplement excellent, dense et immersif. Les thèmes abordés nombreux et diversifiés donnent matière à réflexion. Les intrigues sont maîtrisées de bout en bout, l'univers cohérent, il n'y a pas grand chose à redire sur ce roman, si ce n'est "vite la suite"... (premier trimestre 2018) et en attendant je vais sûrement me pencher sur d'autres ouvrages de l'auteur.


Les avis de Lorhkan, Lecture42, Apophis, Herbefol

Défi Lecture 2017 : #63. Un livre avec la lune sur la couverture



12 commentaires:

  1. Totalement d'accord avec toi. Merci pour cette très bonne critique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Légèrement plus courte et moins détaillée que la tienne... lol

      Supprimer
  2. Sacré coup de coeur ! Je pense encore régulièrement à cette lecture. La suite va nous arriver assez vite, c'est cool :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que la suite sera du même acabit...

      Supprimer
  3. Tu me donnes envie, mais mes lectures donaldiennes ont toujours été mitigé. Et "l'artifice" narratif ne me plait guère, cela complique inutilement le texte.
    Bref, j'attends de voir les deux autres tomes.

    RépondreSupprimer
  4. Vivement que je le lise celui-là !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que c'est un des livres de l'année...

      Supprimer
  5. C'est d'la bombe, bébé, nous sommes d'accord ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'attends la suite avec impatience... ;-)

      Supprimer
  6. Je ne suis pas une grande fan de McDonald, c'est le moins qu'on puisse dire, mais je vais encore essayer celui-là...

    RépondreSupprimer
  7. Pas de coup de cœur pour ma part. Je préfère ses autres romans.
    Sans doute trop d'attentes pour ma part. En revanche, j'ai adoré le côte vie quotidienne.

    RépondreSupprimer